Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

LE CHAT N'A QUE FAIRE DES SOURIS MORTES (Gennevilliers) Spectacles Enfants - Famille #PROMO 6,95€ au lieu de 9€ 2018 - Hauts-de-Seine / Foxoo
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus FERMER
Actualité locale     Actualité nationale     Annoncer un évènement
FranceHauts-de-Seine
Vos évènements annoncés sur Foxoo, relayés sur Twitter !  
Source : #53019 > Afficher son tableau Foxoo

Partagez  Facebook Google LinkedIn StumbleUpon StumbleUpon Email
Publié le 14/05/18 | Vues : 5


LE CHAT N'A QUE FAIRE DES SOURIS MORTES (Gennevilliers) Spectacles Enfants - Famille #PROMO 6,95€ au lieu de 9€ 2018 / Hauts-de-Seine

Evènement passé.

Du 24 au 26 mai 2018 à GENNEVILLIERS.

Le démon est comme chez lui au théâtre, ce royaume des illusions. Se souvenant du Faust de Goethe, Philippe Dorin et Sylviane Fortuny le confirment drôlement dans ce spectacle endiablé.On prête beaucoup au diable. On voudrait qu'il fasse peur. On diabolise ses ennemis, par exemple on les traite de « Grand Satan ». Mais, comme le constate Philippe Dorin, auteur de cette pièce mise en scène par Sylviane Fortuny, la figure du diable est tout sauf univoque. Loin d'être seulement le méchant tentateur, il est aussi celui qui bouscule nos certitudes. Sans oublier que c'est parfois nous qui, d'une manière ou d'une autre, tentons le diable. Bref on ne saurait se passer du démon. Philippe Dorin imagine dans ce spectacle deux garçons assis au bord d'un lac. L'un se dit le meilleur ami de l'autre. Mais l'affaire est plus compliquée. Survient une jeune fille. Elle leur demande : « Diable, que faites-vous là ' ». Et l'un des deux garçons se sent aussitôt désigné. Car, remarque Philippe Dorin, « le diable adore qu'on le vouvoie ». Ces premiers mots sont en tout cas le début d'une histoire d'amour forcément diablesque, librement inspirée du Faust de Goethe et du Maître et Marguerite de Boulgakov.Distribution : Texte Philippe DorinMise en scène Sylviane FortunyAssistante à la mise en scène Carole GotScénographie Sylviane Fortuny et Sabine SiegwaltLumières Kelig le BarsCostumes Sabine SiegwaltMusique Catherine PavetVidéo Matthieu BernerMagie Benoit DattezRégie générale et régie lumière Jean Huleu et Lucien ValléRégie plateau Frédérique MelinConstruction du décor atelier du TGP, Saint DenisGraphisme Ludovic BronnerAvec Déborah Marique, Noé Mercier, Juliette Prier et Johann WeberProduction déléguée : compagnie pour ainsi direCoproduction : TGP ' centre dramatique national de Saint Denis (93)Théâtre des Bergeries ' Noisy le sec (93)Festival théâtral du Val d'Oise (95)Théâtre des Quatre Saisons ' Gradignan (33)Avec le soutien du T2G - Théâtre de Gennevilliers, Centre dramatique nationalLa compagnie pour ainsi dire est en résidence au TGP, Centre dramatique national de Saint-Denis en convention avec le Conseil Départemental de la Seine-Saint-DenisTexte publié à L'école des loisirs (automne 2017)


41 AVENUE DES GRESILLONS, 92 GENNEVILLIERS